Fabriqué à Paris, le nouveau label capital !

made in Paris
Le label Fabriqué à Paris est annoncé pour la fin de l'année.

D’ici la fin de l’année, le label « Fabriqué à Paris » viendra mettre à l’honneur les produits parisiens fabriqués par les artisans et commerçants de la capitale.

Voulu par le Conseil de Paris, la création du label « Fabriqué à Paris » a été décidée le 9 mai 2017 pour favoriser le commerce de proximité et l’artisanat parisien. Ce nouveau label devrait faire ses premières armes en fin d’année sur les vitrines des commerçants et artisans de la capitale. Les heureux élus devront se soumettre préalablement à un appel à candidature annuel.

L’idée du nouveau label est bien sûr de faire monter en qualité les produits et services. La démarche s’associe clairement dans une « démarche éthique, socialement responsable et respectueuse de l’environnement ». Si pour l’instant, le cahier des charges du nouveau label est encore à l’étude, ses termes devraient prochainement être précisés par les chambres consulaires en charge de sa définition. Pour mémoire, Paris compte 62.000 enseignes de proximité !

Un outil parmi d’autres

Paris tient à ses commerces et outre ce nouveau label « fabriqué à Paris », le Conseil de Paris multiplie les initiatives pour aider à l’installation et au développement du commerce dans la capitale. Guichet unique pour trouver un local, aides et subventions, préemptions… les outils mis en place ne manquent pas.

Parmi les nouveautés prévues pour cet été, le dispositif « Paris Commerce » propose deux axes de travail :

Un « contrat de revitalisation commerciale », porté par la société d’économie mixte de la Ville Semaest. Cet axe de travail a pour mission d’améliorer l’offre commerciale dans 12 micro-quartiers de la capitale qui manquent de commerces ou sont touchés par la « mono-activité » (textile, informatique, etc).
Une concertation active entre les bailleurs sociaux de la Ville (Paris-Habitat, SIEMP, RIVP) avec l’objectif qu’ils s’entendent pour proposer une offre « de qualité et diversifiée » pour mieux réduire la vacance commerciale.

En parallèle de ces deux axes, un accompagnement des commerçants est prévu avec à la clé des offres de loyers moindres que le prix du marché.

Toutes ces nouvelles dispositions seront accompagnées d’un plan spécifique pour le tourisme dans la capitale.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*