Les restaurants étoilés restent inaccessibles pour une majorité de Français

restaurant étoilé
Pour accéder aux plus grandes tables, cela a un coût !

Selon une étude réalisée dernièrement par Groupon, 2 Français sur 3 estiment que les restaurants étoilés sont largement inaccessibles. Le prix reste le frein principal.

Alain Ducasse, Christian Le Squer, Paul Bocuse, Yannick Alléno, Jean-François Piège, Christophe Bacquié, Marc Veyrat… tous ces grands noms de la gastronomie française ont un point commun : ils sont tous étoilés ! Crème de la crème de la gastronomie raffinée à la française, le restaurant étoilé cultive sa différence avec ses produits de qualité, le savoir-faire de son chef et de ses équipes, le service et le cadre raffinés. Tout un environnement, un véritable écrin pour l’excellence mais qui a un prix jugé par beaucoup rien de moins que dissuasif !

De trop chères étoiles !

L’institut de sondage Harris interactive, mandaté par Groupon a interrogé récemment les Français sur leur fréquentation des restaurants gastronomiques : sont-ils déjà allés dans un établissement de ce type ? A quelle fréquence ? Pourquoi n’y vont-ils pas plus souvent ?

63% n’y vont jamais – ou moins d’une fois par an

Certes, près de six Français sur dix (59%) déclarent avoir déjà franchi le seuil d’un restaurant étoilé.
Mais cela reste un rêve inabordable pour 41% des Français. Et parmi ceux qui s’y rendent, c’est un événement rarissime : 23% y vont moins d’une fois par an.
En détail :
● 41% des personnes interrogées déclarent ne jamais s’être rendues dans un restaurant étoilé
● 23% indiquent y aller moins d’une fois par an o 63% n’y vont jamais ou moins d’une fois / an
● 17% indiquent y aller une fois par an
● Seule une minorité (19%) s’y rend plus souvent

Le prix, un frein pour près de 7 Français sur 10

Questionnés sur leur faible fréquentation des restaurants étoilés, les Français invoquent des « prix trop élevés », avant toute autre explication :
● 68% des personnes interrogées estiment que le prix les dissuade de s’y rendre plus souvent
● Parmi les autres raisons, 32% le justifient par l’attente d’une occasion spéciale
● 16% ont le sentiment que ce type d’établissement ne leur correspond pas,
● 15% regrettent les longs délais de réservation.
Le prix reste, de loin, le frein principal. Il est particulièrement mis en avant par ceux qui déclarent se rendre rarement (76%) ou jamais (72%) dans les restaurants étoilés.
Pour ceux qui s’y rendent plusieurs fois par an, l’argument du prix est sensiblement moins déterminant (51%), alors que l’attente d’une occasion particulière (40%) ou les délais de réservation
(24%) sont davantage mis en avant.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*